mardi 3 juin 2008

« Que va-t-on proposer aux Français en 2012 ? C’est ma seule obsession », a déclaré avec détermination Pierre Moscovici.

Reportage & compte rendu de la rencontre avec Pierre Moscovici ce lundi 2 juin 08, 20h, à la Fédé PS de Gironde :




Que va-t-on proposer aux Français en 2012 ? C'est ma seule obsession », a déclaré avec détermination Pierre Moscovici.

A la fédé du PS à Bordeaux ce lundi soir, en la salle « François Mitterrand », sous le buste attentif de Jean Jaurès, une réunion était organisée conjointement par Socialisme & Démocratie et la Fédé Gironde, accueillant Pierre Moscovici, qui a débattu avec une centaine de militants de tous les courants du PS.

Dans une ambiance détendue, durant 2h30, des échanges multiples se sont exprimés sans langue de bois, teintés d'un tutoiement sympa souhaité par Pierre Moscovici, perpétuant une tradition fraternelle du PS. En thèmes distincts, de nombreux sujets ont été abordés grâce aux questions posées par les militants...





De gauche à droite : Martine Faure (Député Entre-deux-Mers, Fabusienne) Hervé Gillé (Conseiller Général Pononsac), Ludovic Freygefond (Maire du Taillan Médoc, Vice Président de la CUB, responsable de S & D Gironde), Alain Anziani (1er secrét. Fédéral du PS), Pierre Moscovici et Michèle Courbin (adj. maire de Mérignac) et enfin Jean Jaurès lui-même ! - Photo : Nihadyou.

Le débat :

Pierre Moscovici a répondu sans détour utilisant souvent quelques phrases aux formules bien appuyées :



1) Je privilégie d'abord le QUOI avant de choisir avec QUI !

« Le concours des bananes c'est la clef de la défaite... une guerre des Trois ne doit pas avoir lieu... perpétuer la querelle des chefs, rester entre nous, privilégier nos différences au lieu d'additionner nos convergences, perpétuer le climat délétère et illusoire, accentuer nos divisions en choisissant d'ores et déjà un présidentiable au détriment d'un autre, c'est assurément en reprendre pour 5 ans avec la droite »...

La Gauche n'a jamais gagné des Présidentielles, en s'y présentant divisée. Nous sommes des amoureux de la liberté, oui, aimons les débats passionnément, oui, animons les sincèrement, confrontons nos clivages, n'accentuons pas nos divisions. Renforçons-nous par nos convergences, il y a si peu de différences fondamentales entre nous »...




2) Comment travailler collectivement pour le QUOI ?

« En clarifiant nos différentes options, en cherchant les convergences des différentes motions, additionnons nos forces - nous sommes bien plus proches qu'on ne le croit - en organisant des Conventions Nationales thématiques, au min. 2 par an... en proposant aux Français un programme clair, chiffré et cohérent, et enfin organiser les primaires élargies, respectueuses de nos alliés – environ en mars 2011 – pour élire le/la candidat(e) qui sera « le mieux en forme à ce moment là » pour porter haut et fort le programme qui aura découlé de nos travaux durant les 2 ans qui suivront le Congrès de Reims »...




3) Les thèmes à travailler collectivement sont nombreux :

J'ai voté la Déclaration de Principes, je crois en ce qu'il y a dedans... Maintenant il s'agira de la décliner, de mettre au point les propositions thématiques en vue d'un programme collectif et commun, qui conjuguera les bonnes idées fortes de toutes les motions. Cherchons NOS réponses claires à propos des thèmes importants :

· Mondialisation et économie de co-développement... Comment s'attaquer avec l'Europe aux problèmes des spéculations sur les matières premières et les 2 milliards d'êtres qui souffrent, ayant des conséquences directes et négatives sur nous ?

· Europe : Comment l'Europe peut protéger les Citoyens ? Comment organiser des Services Publics au sein de notre Union, qui soient performants ? Mettons aussi en avant les nombreux aspects positifs de l'Europe, cessons de l'utiliser comme bouc émissaire à tous nos maux !

Nous sommes tous en majorité Européens, même ceux qui ont voté « non » au référendum, travaillons avec tous les socialistes Européens, menons une campagne en tant qu'Européens avec le PSE (ndlr : Parti Socialiste Européen) ! Travaillons, nous tous les socialistes français avec le PSE directement et franchement !

Savez-vous que le 1/3 des adhérents du PSE est Français ?? Le traité de Lisbonne, si ratifié par les Irlandais, peut nous permettre de reléguer nos querelles intra-muros. Avançons positivement, préparons une campagne 2009 avec de nouveaux objectifs clairs qui seront portés par nos candidats... Soyons nous-mêmes !

Lors de la Campagne Européenne pour 2009, invitons les européens, travaillons avec tous nos confrères du PSE ! Agissons en pensant européen ! Adhérez tous au PSE ! C'est 5 €... et ça se fait à partir du PS.

· Energies : quels défis, quelles options pour demain ? Quelle politique volontariste menée par l'Etat pour concilier Environnement durable et économie énergétique ?

· Education : « Lorsque j'étais responsable du budget auprès de Lionel Jospin, alors ministre de l'Education, Pierre Bérégovoy et Michel Charasse en étaient blancs à chacune de nos rencontres ! C'est avec Mitterrand que la Gauche a doublé pour la 1ère fois le budget de l'Education par rapport à celui de la Défense ! Et sous Claude Allègre – avec qui j'ai des divergences aujourd'hui – il ne faut tout de même pas oublier que c'est lui qui a développé massivement les implantations des sites universitaires... autour de Bordeaux, tous les pôles qui existent, c'est sous la gauche que cela a été créé...

C'est marrant, ce n'est que lorsque la droite est au pouvoir, que l'on peut se rendre compte de ce que la gauche a fait pour l'Enseignement ! »...

· Logements : comment enfin préparer un plan ambitieux et réalisable avec un échéancier chiffré et clair ? Le surenchérissement des loyers devient de plus en plus problématique...

· Croissance : comment concilier l'économie de la liberté de marché avec les principes indispensables de l'égalité, de la solidarité, du développement des Services Publics performants ? Comment répartir les profits et les efforts nécessaires pour booster la croissance ?

· Les 35h : Même la « Dame des 35h », Martine le reconnaît elle-même, nous avons manqué de peaufiner cet excellent dispositif. Nous ne l'avons pas assez affiné en fonction des secteurs d'activité... dans ma circonscription du Doubs, il y a 43% d'ouvriers et qui n'étaient pas contents de l'application des 35h au sein de leur usine... En 2002, il y a eu 32% pour Le Pen !!

La gauche doit pourvoir reconnaître les changements à réaliser sur ce qu'elle a mis en place... ne soyons pas conservateurs... soyons réformateurs !

Il y a bien d'autres thèmes, et si comme je l'espère, je suis votre 1er secrétaire, je vous les proposerais... nous devons nous y coller collectivement durant les 3 ans qui viennent...




4) Avec QUI au 1er Secrétariat dès 2008 ? Pourquoi faire ?
« Vous le savez, je suis contre la présidentialisation du PS avec un leader – quel qu'il soit – dès 2008... le Présidentiable doit se choisir plus tard, en 2011, pour lui permettre toutes les chances de réussir à porter haut et fort notre programme commun »...

« Au 1er Secrétariat, il ne vous a pas échappé que je m'y présente : Rien à voir avec une ambition personnelle... J'y ai bien réfléchi... j'y suis prêt... ce n'est pas un poste simple, facile... je vais m'en prendre « plein la gueule » si vous me le permettez... je le sais... »...

Cela fait 25 ans que DSK, mon prof à la fac, m'a introduit au PS. J'ai eu le temps de bien connaître le parti. J'ai été le conseiller budétaire de Jospin à l'Education Nationale, puis 5 ans son ministre de 1997 à 2002.

"Dominique est parti au FMI, où il commence à faire un boulot remarquable, Lionel que je respecte profondément, s'est retiré. Ce n'est pas à mon âge, à 50 ans, que je vais encore me racheter un chef de rechange !"

Ce poste nécessite un profil bien précis : il est indispensable que ce soit un parlementaire qui y soit élu... pour qu'il puisse en tant que chef du parti de l'opposition, se coltiner Fillon ou Xavier Bertrand ! C'est à l'Assemblée que ça se passe... Si c'est Ségolène, Bertrand ou Martine qui est choisi (e) en 2008, je leur conseillerais d'organiser des partielles immédiatement pour entrer au Parlement...

A propos de François Hollande, brillant, talentueux, habile, a manqué une chose essentielle : faire bosser les gens ensemble... On a 20 Régions sur 22, 60 départements sur 100, de nombreux jeunes élus, jeunes dirigeants brillants... Il faut conjuguer les nombreux talents que recèle le vivier très riche du PS !




A propos des militants du PS :

Il faut valoriser les gens... les motiver... Il faut remotiver le parti, il n'attend que ça ! Il ne sont pas tout juste bons uniquement que lors des échéances ?





Pierre Moscovici sous l'écoute attentive de Jean Jaurès, en buste. (Ph. Ny)

Je me suis engagé à animer loyalement, avec tout le monde, un travail collectif de qualité, en vue de créer les conditions idéales pour faire élire – quel qu'il soit - notre candidat commun en 2012 !


C'est ma seule ambition : penser proposer aux Français une véritable Alternative claire et crédible en 2012. Je me propose d'organiser au moins deux Conventions Nationales permettant d'animer les débats thématiques, de les animer avec tous les militants.Et les militants ? Tout juste bons uniquement lors des échéances ?

Nous sommes co-auteurs de ce qui se fait, redonnons la foi aux militants... le parti doit remotiver toutes ses troupes ! Conjuguer tous ses talents.


Le référendum au sein du parti est un non-sens ! Car on y répond que par « oui ou non », donc on suscite des clivages qui peuvent être très fâcheux... le schisme apparu sur le Référendum Européen a failli nous coûter très cher !A ce poste il ne faut pas trop d'ambition et pas trop peu : un chef de parti, c'est le chef de l'opposition ou le chef de la majorité parlementaire.





Editions Hachette - 18 €

Mon seul opposant c'est lui ! (ndlr : il montre la couve de son dernier livre) Je ne m'oppose qu'à lui, jamais envers mes copains socialistes, quels qu'ils soient... En 2007, on a aussi perdu à cause de ça...

Mon principal objectif à ce poste est : Comment gagner en 2012 ? Les dernières présidentielles gagnées par la gauche c'était en 1988... Ça ne peut plus durer comme ça, qu'en pensez-vous ?


« Soyons responsables pour le parti, soyons responsables pour le Pays »




Une centaine de militants qui ont posé pas mal de questions (photo Ny)





5) Le calendrier de Pierre Moscovici d'ici au Congrès de Reims :
Le 1er juillet, notre contribution sera déposée conjointement avec les amis d'Arnaud Montebourg... notre responsabilité est de la suivre, de la soutenir jusqu'au 13 septembre, date du Conseil National de Synthèse.

Cherchons à être bien à gauche, pas plus à gauche que les voisins, mais bien à gauche.Evitons les combats des chefs, oui pour les confrontations de nos idées, pour définir ensemble une ligne claire de notre politique... le leadership dès 2008, ne peut pas régler ces questions essentielles sur le fond.


Ensuite viendra le Congrès de Reims, mi novembre : je vous le dis de suite : si une motion dégage une majorité de 45%, n'hésitez pas à vous y rallier, même si ce n'est pas la nôtre ! Par contre, si elle ne recueille que 25 à 30%, réfléchissez bien :« Evitons les primaires sauvages durant 3 ans ! On doit s'affronter pour clarifier mais surtout pas pour se diviser ! »... c'est le mur assuré pour 2012, je vous le garantis.





6) Et à propos des Alliances ?
Grandissons, récupérons nos sympathisants, allons à leur rencontre, soyons convaincus puis convainquons, réanimons l'enthousiasme avec clairvoyance et sans tabous, bref, soyons d'abord nous-mêmes !

Soyons clairs, les alliances du PS sont à gauche: les Verts, le PC, le MRC, peut-être encore le PRG.Ceci dit, le PS (maxi 30%) avec nos alliés traditionnels ce n'est que +/- 42% de l'électorat... nous sommes donc minoritaires... En 81, on a gagné aussi grâce aux divisions de la droite...

Alors le Centre ? Je ne suis pas d'accord : Bayrou est trop ambigu... regardez ce qui s'est passé aux Municipales : des alliances plutôt opportunistes... c'est singulier... en 2007, il a dit « je ne voterai pas Sarkozy au 2ème tour »


En 2012 il faudra qu'il dise clairement : « je vote pour le candidat de gauche »... et après on verra... Pour le Centre, je propose le processus suivant : il faudra sans doute un dialogue, mais sujet par sujet.

Quid de Besancenot ? C'est une Star qui va être utilisée à fond par Sarkozy... ça me fait penser à la montée de Le Pen dès 1983...Soyons aussi radical dans nos formulations et réponses que lui... on ne peut pas être complaisants avec la LCR... pour eux le Pouvoir est une compromission !

Ils ne souhaitent pas partager des responsabilités... ils se complaisent dans l'anticapitalisme comme seule forme d'opposition... On ne peut pas composer avec eux...

Après ces deux heures trente de débats riches et animés, à entendre les conversations dans la cour et sur le trottoir au dehors de la salle, les militants dans leur ensemble ont été très positivement imprégnés.


Nihad Yousri (nihadyou@gmail.com)





Juste avant de se dire « au revoir et avec grand plaisir » - Ph. Ny.

______________________________________________



L'organisateur de la réunion qui a eu lieu à Bordeaux ce lundi 2 juin à 20h :
SOCIALISME & DEMOCRATIE - G I R O N D E - (conjointement avec la Fédé du PS Gironde)

SOCIALISME & DEMOCRATIE - 33 - Composition du Bureau

Président : Ludovic FREYGEFOND - Maire du Taillan Médoc, Vice Président de la CUB - Secrétaire fédéral adjoint aux élections PS Gironde

Vice Présidente : Michelle COURBIN - Adjointe au Maire de Mérignac, Membre du bureau fédéral du PS Gironde

Vice Président : Hervé GILLE - Conseiller Général de Podensac, Adjoint au Maire de Podensac, Secrétaire fédéral du PS du PS Gironde

Secrétaire : Jacques RESPAUD - Conseiller Municipal de Bordeaux, Vice Président du Conseil Général, Membre du Bureau fédéral du PS Gironde

Secrétaire Adjoint : Jean Pierre TURON - Maire de Bassens, Vice Président de la CUB, Membre du Conseil fédéral du PS Gironde

Trésorier : Julien OLIVIER - Adjoint au Maire d’Eysines.


Les autres membres du Conseil d’Administration

Stéphanie ANFRAY, secrétaire de section
Cécile BOUCARD
Alain CARRIE
Arnaud DELLU
Driss EL OUALID, conseiller municipal du Taillan-Médoc
Bernard GARRIGOU, Maire de Canéjan
Jean Marc GIPOULOU,
Elsa GRUNFELD, conseillère municipale de Gradignan
Jean Paul HUGON
Pascal JAN, conseiller municipal de Saint Morillon
Olivier LESPARRE
Philippe RIBOT, adjoint au Maire du Haillan
Eric SIMON
Patrice SOLLAZZI
Floran VADILLO, responsable Groupe SD Sciences Po Bordeaux



Site Internet : http://sd.gironde.free.fr/
___________________________________________





La Fédération du PS en Gironde, la 5ème par son importance sur le plan National est présidée par Alain ANZIANI.


Elle est forte de 6000 adhérents actifs, répartis sur 101 sections... nous avons été accueillis entre autres par la très aimable Chantal.


Tout savoir sur les adresses et activités de la fédération :


http://ps33.fr/2008/index.php
___________________________________________________



Fin des débats qui ont duré 2h30. – Photo : Nihadyou.


Rappel des options et enjeux du 1er secrétariat du PS,sur lesquelles les militants vont devoir opter et voter en dernier lieu les 21 et 22 novembre 2008 :


STOP AUX DUELS ?





Commentant une question à propos de la réunion de ce dernier dimanche avec Martine Aubry et les Reconstructeurs : "La Guerre des Trois n'aura pas lieu" a déclaré Pierre Moscovici.


Les enjeux de ces prochains 5 mois : Comme vous le savez, deux voies s'affrontent :


Option 1 :Elire au 1er Secrétariat une forte personnalité qui se déclare par la même et dores et déjà candidate à l'élection Présidentielle 2012, dirigeant le parti uniquement dans ce but, durant les 4 années qui viennent,

Ou Option 2 :Elire 1er Secrétaire compétent, qui s'engage à être loyal envers toutes les sensibilités, animer sérieusement et avec dynamisme un COLLECTIF aux profils complémentaires, en vue de présenter une Alternative crédible, dotée d'un programme solide, cohérent d'ici à 2011 et organiser sereinement, utilement, avec clarté et courage des élections primaires élargies à toute la Gauche.


Selon une majorité de plus en plus nombreusede cadres, d'adhérents, de militants et de sympathisants,il sera nettement plus pertinent d'opter pour la 2ème option pour miser sur l'esprit d'équipe (à installer par un chef d'orchestre compétent ou un coach, le 1er Secrétaire), faire adhérer sur le fond des idées un maximum de Citoyens, et enfin se présenter en bon ordre en vue de la Coupe Politique de France de 2012 !

Pierre Moscovici se présente dans le cadre de l'option No 2.
__________________________________________________

Ma rencontre avec lui :

Cela faisait un petit mois que j'avais impérativement besoin de le rencontrer ou d'entrer en contact direct avec lui, ne serait-ce que pour savoir si ma démarche avec le blog de soutien que je lui ai créé lui convient... j'avais besoin d'un regard, d'un mot encourageant...

Cet homme brillant intègre ne nous entraînera jamais dans uneguerre fraticide au PS, famille dont il aura toujours l'intérêt général en point de mire.

Je suis rentré, galvanisé !

Manifestement, ce soir le serveur de Google est super sollicité, je ne puis télécharger d'autres photos pour le moment... je reviendrais compléter.

Vous pouves aller jeter un coup d'oeil sur Le Post.fr où ce billet a été entièrement publié :


http://www.lepost.fr/article/2008/06/03/1202253_que-va-t-on-proposer-aux-francais-en-2012-c-est-ma-seule-obsession-a-declare-avec-determination-pierre-moscovici.html


2 commentaires:

jpbb a dit…

Très bon compte rendu Nyhadyou, je pointe le lien sur d'autres blogs. ;-)

Clin d'oeil de Nihadyou a dit…

Merci infiniment Jpbb. A bientôt.